samedi 6 octobre 2012

Bases de données

COURS BASE DE DONNÉES:

Le cours de base de données nous apprend à créer des bases de données, de les mettre en œuvre et de  les exploiter. Après un début des cours où l'accès au support était très difficile, dû notamment au logiciel non disponible, nous avons pu progressivement suivre les cours et réaliser une base de données après les instructions  des documents de présentation.

Présentation du devoir: Fiche descriptive de la base de données


mercredi 29 août 2012

Rapport de stage et mémoire de master

Bonsoir,
Le compte à rebours pour le dépôt des rapports de stage et le mémoire est lancé depuis peu. Et franchement, il y' a du boulot. Beaucoup de travail. J'espère y parvenir à temps.

vendredi 1 juin 2012

D9CW2 Dispositifs et gestion: plates formes de e-formation

D9CW2 Dispositifs et gestion: plates formes de e-formation:

Ce module de formation est à mon sens, l'un des plus importants. Nous devrions au sortir de celui ci maîtriser les fonctionnalités des plates formes de la e-formation, qui devraient constituer l'un de nos outils  privilégiés dans le e-learning. Face à de tels objectifs, il aurait été préférable de mettre à notre disposition les chapitres de ce module au début de la formation. La documentation à assimiler est importante, et surtout les différentes plates formes demandent pour leur prise en main, une pratique régulière et suivie. De par mon parcours, et mon environnement, je n'ai pas eu à pratiquer les plates formes (en tant que concepteur et enseignant) avant l'AIGEME-IFD. Je prenais le départ avec des lacunes que j'essaie tant bien que mal de juguler, mais il y'a encore du travail à faire pour maîtriser les plates formes.
Deux enseignants dirigeaient chacun une partie du cours:
Mme COX s'occupait de nous faire connaître la plate forme moodle et ses fonctionnalités, tandis que M.COTINAT nous faisait découvrir le contexte des plates formes et leur marché, ainsi que les différentes possibilités qui y étaient attachées, avec comme principale fonctionnalité à explorer l'interconnexion entre les plates formes.
Plusieurs travaux, faisant office d'évaluation ont été traités. Ils étaient la plupart du temps en groupe (2 ou 3 personnes) et portaient sur la présentation de plates formes, de portails de ressources pédagogiques, de présentation de séquence de formation.
Nous pensons que le module, qui doit nous permettre de maîtriser les PF  et de s'en servir ne mettait pas suffisamment l'accent sur les compétences techniques à acquérir, se limitant à présenter des cours en powerpoint. 
Présentation du travail de groupe version Devoir COX

jeudi 24 mai 2012

D9CW1 Outils


D9CW1 Outils

Ce module a été celui où j’ai éprouvé le plus de difficultés, et pourtant, j’y ai consacré d’innombrables heures et plages horaires à essayer d’appliquer les cours bien construits et progressifs de M. FONDRAT, mais rien n’y fait. Qu’est ce qui explique cela ? La « faute originelle » est que je ne maîtrise pas vraiment le langage informatique (surtout le CSS) et que les fonctionnalités élémentaires de la configuration et de la programmation des logiciels ne me sont pas très familières. Ajoutez-y le fait qu’aussi bien dans mon environnement immédiat que dans celui de mon travail, je ne trouve pas toujours les personnes ressources pour m’expliquer tel ou tel aspect de la construction du site web. Et pourtant énormément d’espoir et de motivation me rendait impatient de commencer ce cours.
Surtout au vu du programme et des objectifs contenus dans le descriptif du cours. Voyez plutôt :
L’objectif de ce cours est de donner les éléments techniques, théoriques et pratiques autour de la technologie web, pour savoir comment fonctionne un site web, comment concevoir des pages web et rendre dynamique un site.
Deux grandes parties constituaient l’épine dorsale du contenu du module :
Le langage HTML et CSS
L’initiation à la programmation pour le web avec PHP.
Des évaluations étaient faites progressivement, mais uniquement en HTML et CSS, qui demeure la partie étudiée, à ce jour : l’évolution du web 2.0, rendu du projet de site web, conception et hébergement d’un site web.
Comme souligné précédemment, j’ai éprouvé des difficultés à réaliser la conception du site, même avec l’aide de mes condisciples de l’AIGEME. J’espère disposer de temps pour pouvoir bien assimiler le contenu de ce cours qui est d’une importance décisive dans notre parcours professionnel.

jeudi 17 mai 2012

D9CH4 Dimensions de l'intercompréhension


9. D9CH4 Dimensions de l’intercompréhension

Dans ce module de formation, nous apprenons à utiliser nos compétences antérieures en linguistique, en psycholinguistique et psychologie cognitive, et d’autres aptitudes dont nous n'avons pas souvent conscience pour pouvoir appréhender des contenus de langues, ou des aspects relatifs à des langues jamais apprises auparavant. Le principe de l’intercompréhension vise à faire prendre conscience à ses utilisateurs qu’ils possèdent une identité culturelle, et que celle-ci doit leur permettre par leurs compétences discursives de comprendre des langues à priori éloignées de leurs apprentissages antérieures. Nous nous servons de nos compétences et connaissances antérieures, des gestes des interlocuteurs, d’une certaine sémantique universelle de notions telles que les formulaires de réservation dans les hôtels, les bulletins météorologiques…etc. pour comprendre des contenus linguistiques diversifiés.
Le contenu du cours comprend des aspects théoriques sur la notion de l’intercompréhension, avec notamment les principaux concepts impliqués, les bases théoriques et les principaux domaines de recherche.
Des activités où l’apprenant est mis en situation sont disponibles : Dans le site EU&I, il apprend à réserver une chambre d’hôtel (en grec, suédois, néerlandais…) à étudier un conte (plusieurs langues), à consulter le bulletin météorologique dans un journal. Il apprend également à acheter des vêtements, à réaliser des activités de la vie courante.
Quelques langues à découvrir : grec, bulgare, néerlandais, suédois, turc, italien, portugais…
L’évaluation consiste à réaliser plusieurs activités et produire des fiches de synthèse, à imaginer un scénario pédagogique mettant en œuvre l’intercompréhension, à procéder à une réflexion sur les usages de l’intercompréhension.
Ce module a été très intéressant à suivre, et enrichissant car nous permettant de découvrir des aptitudes que nous ne soupçonnions pas, d’apprendre par des procédés ludiques et interactifs.

jeudi 3 mai 2012

D9CH2 Approches et usages pédagogiques disciplinaires : multimédias, FOAD et langues


8. D9CH2 Approches et usages pédagogiques disciplinaires : Multimédia, FOAD et langues

Les objectifs de ce module sont : d’exploiter dans des contextes variés d’apprentissage en langue des ressources en ligne et hors ligne, découvrir la perspective interactionnelle et les possibilités du web 2.0 concernant les langues, de concevoir une maquette pédagogique pertinente et adaptée.
Le module comprenait différents aspects et fonctionnalités qui n’étaient pas forcément regroupés en des blocs. L’intention pédagogique sous-jacente constituait pourtant un fil d’Ariane :
Réfléchir aux concepts, outils, pratiques et stratégies d’enseignement/apprentissage des langues utilisant les TICE (Technologies de l’information et de la communication appliquées à l’enseignement) dans des contextes variés.
Connaître la théorie des approches actionnelles et interactionnelles
Maîtriser les outils du web 2.0
Analyser les potentiels existants
Réfléchir sur de possibles utilisations didactiques
Contribuer à la mise en place d’un portail FLE
Créer des activités pertinentes intégrées à une séquence didactique
Notre plus grande difficulté réside dans la mise en place du DELF. A la difficulté d’élaborer la maquette pédagogique, du notamment au fait que je n’ai pas reçu une formation d’enseignant en Français Langue Etrangère (FLE), s’est ajouté la confusion que cette activité n’était pas obligatoire. Il en est résulté que je n’ai pu rendre à temps le devoir sur la constitution de la maquette pédagogique. Il faudra que je m’efforce de mettre en place une maquette dans la mesure où du temps m’est accordé.
Les activités même si elles avaient mis du temps ont été effectués avec plus ou moins de facilité : contributions aux wikis, passeport de langues, LOLIPOP. Cela a été très enrichissant d’y contribuer. Nous avons découvert beaucoup d’outils qui nous serviront plus tard dans notre parcours pédagogique et professionnel. Mais également à un niveau plus informel, mais dont les aspects sont très importants et même primordiaux. Nous voulons notamment parler de la formation tout au long de la vie.

D9CH1 Aspects organisationnels et conduite de projets FOAD


7. D9CH1 Aspects organisationnels et conduite de projets FOAD

Ce module a été l’un des premiers à être mis en ligne. Et dès le début le programme était établi, avec les différents documents à étudier et les échéances à respecter. Ce procédé m’a plu, et j’aurai aimé que plusieurs autres cours et modules aient cette visibilité et clarté d’actions à accomplir.
Le cours a pour objectif de nous apprendre à comprendre la FOAD (Formation Ouverte et A Distance). Et également à savoir comment monter et mettre en œuvre un dispositif de formation à distance.
Quatre chapitres constituaient la trame de cours. Ces chapitres étaient ponctués par des exercices à rendre après avoir étudié les différents documents :
Les chapitres :
1.      Comment caractériser un dispositif de FOAD
2.      Pour quelles raisons s’orienter vers un dispositif de FOAD
3.      Comment faire le montage financier
4.      Comment organiser la conception d’un dispositif de FOAD.
Ce cours ne demandant pas forcément des habilités techniques a été très accessible, d’autant plus que le temps nous était laissé de prendre connaissance avec les différents chapitres. Les exercices pouvant être enrichis de nos expériences ou acquis antérieurs. Les délais étaient néanmoins serrés nous obligeant à faire le choix de ne pas aller en profondeur des documents présentés ou à ne pas pouvoir effectuer d’autres recherches complémentaires.
En conséquence les productions rendues se limitaient parfois au strict minimum, ne couvrant pas tous les aspects requis : ces « oublis » m’ont coûté de précieux points. Les notes et remarques de l’enseignant nous ont aidés à améliorer nos productions. Ces remarques allaient toujours dans le sens de nous aider à mieux faire.
Devoir Étude de cas